TYPE 2 * BAY WINDOWS WESTFALIA *

5 janvier 2008

22 – LE REMONTAGE DU MOTEUR….

Filed under: — combi_guy @ 23:05

Il n’y a pas, faut le remonter ce moteur, alors, c’est parti !

Montage des coussinets neufs sur les bielles, et  contrôle du jeu axial: 0.7mm maxi, moins de 0.3

DSCN5639

Ensuite,
un coup de marteau sur la tête de bielle, les faibles décalages qui
pourraient se produire lors du serrages des 2 pieces seront éliminés par
des legers coup de marteau des 2 cotés

DSCN5637

Montage
de l’équipement mobile « à blanc » sur les demi-carter, serré au couple
3mkg, afin de régler  le jeu axial du vilebrequin, valeur de 0.07 à
0.13, je l’ai callé sur la valeur mini

DSCN5643

J’ai du meuler les têtes des vis du pignon de l’arbre à câme, elles frolaient la pompe à huile!

Maintenant,
il est pret pour le montage définitif !, montage des coussinets sans
huile entre le coussinet et le moteur, par contre, il faut bien huiler
sur les parties tournantes.

Graissage des
cames avec de la graisse de rodage, fourni avec les arbres à came neuf,
elle a son importance lors du premier démarrage du moteur, 30  mn à 2500
t/mn!

DSCN5645

Reste
à fermer les 2 demi-carter, dernière vérification, nouveau dégraissage
des plans de joints, pose des vis de 10 avec la douille anti-vibration
au niveau du plan de joint, et pose d’un joint CURIL sur les contours et
passage des vis

Zut !, un oubli d’un
passage de vis, ce n’est pas très génant, je mettrai une rondelle cuivre
et montage à la patte de cette vis
Embarrassé

DSCN5646

Pose
du carter, mise en place des 2 joints spi avant le serrage, remarqué,
il ne faut pas oublier la pastille en bout de l’arbre à came

DSCN5652

le pot de Curil, sur le bloc fermé et serré!

DSCN5653

Il
ne faut pas oublier la pose du joint torique en bout du vilebrequin
avant de remonter le manchon conique supportant la turbine de
refroidissement

DSCN5654

2012: Reprise du montage…

je commence par les chemises, honage des chemises…

Lubrification au pétrole, il faut une rotation faible: 150 t/mn maxi, et des va et vient rapide, afin de strier les cylindres à 35° mini, je l’ai fait dans les 2 sens de rotation de la perceuse

Nettoyage des chemises à la fontaine, puis contrôle au chiffon blanc, il ne doit plus reste de trace d’abrasif !

Encore des pastilles sensibles, elles partiront au profit de vis

Perçage diam 6.5mm et taraudage M8, et extraction à l’aide d’une vis de 2 et d’une douille de 19 afin de dégager l’ancienne pastille de sablage

Perçage et taraudage en 3/8″ et pose de bouchons collés au loctite

Le carter prêt à recevoir le haut moteur…

Je commence par le ponçage à la toile emery les rondelles et écrous des culasses afin d’obtenir une surface propre, lisse et étanche, et de réaliser le serrage à 3m/kg

Les chemises et pistons avec leurs segments, prêt pour le montage, ainsi que les culasses, remis en état par un atelier: remplacement des guides et rectification des sièges

Pose des segments, en respectant l’ordre et le sens: TOP vers le haut, avec la petite pince qui va bien !

Les pistons sont prêts

Grace au compresseur de segment, il est facile de monter l’ensemble dans les chemises, bien sur, bien huiler l’ensemble

Je n’ai pas de photos du montage, mais, bien huiler et emmancher le piston par le dessus de la chemise, et à l’aide du manche d’un marteau il suffit d’enfoncer le piston dans la position définitive, c’est à dire que le piston doit etre bien orienté (flèche vers le VM)

Montage sur le bloc:

Mise en place du piston 1 puis le 2 (afin d’avoir de l’aisance pour la mise en place des axes sur les bielles)

Mise en place du piston 4 puis le 3

Montage des culasses et la tole sous les cylindres

Serrage à 3m/kg

Montage des poussoirs graissés, (oui, sur le type 4, nous pouvons les monter avant la fermeture des carters)

Puis, les tube enveloppes: avec des joints neuf et bien graissé.

A l’aide d’un ancien tube et une massette, il est facile de les mettre en place, bien à fond

Les tige et les rampes de culbuteurs, et réglage des culbu à 15/100 pour le premier démarrage

Le moteur est pret, avec son radiateur (merci Tof)

 

Sablage de la soufflante

Le résultat: c’est net, reste à poncer afin de récupérer de la brillance

Le carter, monté sur le moteur

la liaison du tube de jauge, dirite de 8mm

Prochaine étape: les boites de chauffage

Les boites sont en trés bon état, juste un peu de corrosion en sortie, seront réparées par une petite tôle rivetée

Les 2 boites, brides plates pour les culasses à partir de 1979

Mise en peinture et pose de la pièce de réparation.

Bien sur, 2 couche de Hammerite pour parfaire l’ensemble…

il ne faut pas oublier les clapets de chaque coté…

Les joints neufs graissés en sortie des culasses

L’ensemble mis en place, pose d’écrous en cuivre, et graisse au graphites sur les joints et visserie

sans oublier la patte de maintien sur le coté gauche, pour le coté droit, c’est la patte qui sert de tendeur pour la courroie de l’alternateur

vue de coté

Pose du distributeur, les toles, les carbus pour le premier démarrage, mais, j’y reviendrai lors du démontage pour le resserrage des culasses

La mise en route sur le support au sol: 25 min à 3400 t/min….

Ensuite plusieurs démarrages, moteur froid et directement à 3000 t/mn pendant 5 min, puis arrêt jusqu’au refroidissement.
Beaucoup d’info sur l’excellent Blog de Fred…

http://2l.skynetblogs.be/

 

 

Commentaires

Speed Bin dis donc, tu es plus rapide que moi
sur le moteur. J’ai pas trop envie, de ce froid là, d’aller dans mon
atelier non chauffé.

Écrit par : Fred | 09.01.2008

_________________________________

vive les combis salut, j’ai bien suivi jusque la
le travail que vous avez effectue pour votre combi,,,et je suis
impassionné de lire et voir la suite. je suis tres impressionné par ton
travail,,qui est tout simplement remarquable,,surtout pour le
moteur,,vous avez noté le moindre détail,,j’aimerai savoir une fois le
moteur remonté si vous avez procédé a des essais du moteur???sans le
remonte biensur. autre chose,,la patte a roder sur l’arbre a came, ne
risque t’elle pas de boucher le trous sur l’extremité des cames a
culbuteur,,a ma connaissance l’huile circule a l’intérieur de ces
tiges???
je vous souhaite bonne continuation,,,
encore chapeau pour votre travail,,,

Écrit par : gigi | 20.01.2008

_________________________________

good job jolie travail pour la resto ainsi que le remontage moteur …

bonne continuation

Écrit par : hervé | 06.02.2008

________________________________

des nouvelles??? on attend avec impatience la
suite de ton projet,,c’est vrai ce n’est pas pacile de le faire dans un
lapse de temps relativement court,,mais autant que toi passionné de ces
aircooled et spécialement les combis…j’aimerai bien suivre de tres
pres en détail toutes les etapes de la restauration,,encore merci
d’avoir partage ta passion et tous ces moments de plaisir ….bon
courage

Écrit par : gigi | 19.02.2008

________________________________

Merci,
En ce moment, c’est sur la préparation de la carrosserie,c’est là que je passe mon temps!

Écrit par : Guy | 20.02.2008

_______________________________

cablage

Écrit par : mehdi | 01.11.2009

________________________________

2 commentaires »

  1. bonjour
    je suis surpris tu montes t’es tubes enveloppes après avoir monter les culasses
    je viens de faires le contraire ça me surprend
    tiens moi au courant
    je regardai ton tuto pour le montage des tôles moteur
    je suis un peu perdu
    cordialement
    lolo

    Comment by loloj8 — 23 janvier 2014 @ 19:12

  2. Sur les types 1, il faut placer les tubes avant la pose des culasses, sur les types 4, il est bien plus facile de les placer après le montage des culasses
    Prochainement, je vais resserrer le moteur, je ferai des photos de chaque tôle 😉

    Comment by combi_guy — 24 janvier 2014 @ 22:49

Flux RSS des commentaires de cet article. TrackBack URL

Laisser un commentaire

Afin de détecter que vous n’êtes pas un robot, copiez le nombre 9032 dans le champ ci-dessous.

Powered by WordPress